in , ,

Sujet de Philosophie BAC séries A4-A5 2ème Tour année 2016 Burkina Faso

Epreuves de Bac Burkina Faso

Sujet de Philosophie BAC séries A4-A5 2ème Tour année 2016 Burkina Faso: est maintenant disponible ici sur edunonia.com votre premier site de ressources éducatives comme; Épreuves (BAC et BEPC), concours et leçons.

Aperçu de l’éducation au Burkina Faso

L’éducation au Burkina Faso a une structure très similaire au reste du monde, écoles primaires, écoles secondaires et enseignement supérieur. L’année académique au Burkina Faso s’étend officiellement d’octobre à juillet. La loi sur l’éducation signifie que la scolarité est obligatoire entre 6 et 15 ans, mais malheureusement, cela n’est pas toujours appliqué. Le système éducatif est basé sur le modèle français et la langue d’enseignement dans toutes les écoles du Burkina Faso est le français.

Selon les chiffres publiés dans un rapport de 2008 du Programme des Nations Unies pour le développement, le Burkina Faso avait le taux d’alphabétisation des adultes le plus bas au monde, à seulement 25,3 %. Cependant, le taux d’alphabétisation des adultes du Burkina Faso est passé de 12,8% en 1996 à 37,7% en 2015, augmentant à un taux annuel moyen de 21,76%. Par ailleurs, en 2010, le Centre de politique et d’information sur l’éducation indiquait que 72 % des 15-24 ans n’avaient pas terminé leurs études primaires au Burkina Faso.

L’éducation préscolaire au Burkina Faso

Il y a trois ans d’enseignement préprimaire au Burkina Faso, mais ce n’est ni obligatoire ni gratuit. L’école maternelle couvre les enfants de trois à cinq ans.

L’enseignement primaire au Burkina Faso

L’enseignement primaire au Burkina Faso est gratuit, bien qu’il n’y ait pas de ressources suffisantes dans le pays pour offrir un enseignement primaire gratuit à tous les enfants. Les enfants commencent leur enseignement primaire, l’enseignement primaire, à l’âge de six ans et cela couvre les six premières années. Les six années à l’école primaire sont divisées en trois cours de deux ans chacun. À la fin de ces six années, les élèves passent un examen de fin d’études élémentaires, un certificat d’étude primaire (CEP), ce qui les qualifie pour l’inscription au secondaire. Une semaine scolaire s’étend du lundi au samedi, les écoles ferment le jeudi. Ils font une pause entre midi et 15h.

Bien que les écoles disposent d’un équipement très basique, les conditions sont généralement raisonnables. La taille limite des classes par la loi est de 65 élèves par classe, cependant, le faible nombre d’écoles dans certaines régions signifie que les tailles peuvent être beaucoup plus grandes. Parfois, dans les zones rurales, les enfants doivent payer eux-mêmes leurs fournitures scolaires et il n’est pas rare que les communautés soient obligées de construire leurs propres bâtiments d’école primaire.

L’enseignement moyen au Burkina Faso

Une très faible proportion d’écoliers ira dans l’enseignement moyen. Le Burkina Faso compte plus de trois millions d’élèves inscrits dans l’enseignement primaire et secondaire et parmi ces élèves, environ 78% sont inscrits dans l’enseignement primaire.

Les jeunes fréquentent le Junior High School, enseignement post primaire général, entre douze et quinze ans (de la 7e à la 10e année). Le programme du premier cycle du secondaire comprend les langues, la géographie, l’histoire, les mathématiques et les sciences. Lorsque les élèves réussissent le premier cycle du secondaire, ils reçoivent le diplôme d’études secondaires du premier cycle, brevet d’études du premier cycle (BEPC). Ce diplôme donne aux étudiants la possibilité de s’inscrire au lycée ou de s’inscrire à un cours professionnel au lycée professionnel du premier cycle.

Enseignement secondaire au Burkina Faso

Très peu de gens fréquenteront le lycée, enseignement secondaire général, au Burkina Faso, ceux qui le fréquenteront entre seize et dix-huit ans (classes 11-13). Après avoir terminé les trois années du lycée, les élèves passeront l’examen final du baccalauréat (BAC). Ils en auront besoin s’ils veulent aller à l’université.

Un autre choix de l’enseignement secondaire est de suivre une formation professionnelle. Les écoles professionnelles secondaires du premier cycle dispensent une formation professionnelle qui peut durer deux ou trois ans. Les professions pouvant être étudiées sont : institutrice, infirmière, sage-femme, policier, douanier et employé de l’administration publique.

Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (mission de l’organisme)

EN MATIÈRE D’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE    

  • de la création et de la gestion des établissements secondaires publics de l’État ;
  • de la conception, de la planification, de l’évaluation des enseignements ; 
  • de la gestion prévisionnelle de l’implantation des établissements publics d’enseignement ;
  • du suivi et du contrôle de la gestion administrative et pédagogique des structures d’enseignement publiques et privées ;
  • de l’organisation des concours et des examens scolaires et professionnels ;
  • de l’élaboration et de la diffusion des documents, manuels et autres matériels didactiques ;
  • de la création et de la gestion des établissements d’enseignement supérieur publics ;
  • de la conception, de la planification et de l’évaluation des enseignements ;
  • de la gestion prévisionnelle de l’implantation des établissements d’enseignement publics et privés ;
  • du suivi et du contrôle de la gestion administrative et pédagogique des structures d’enseignement ;
  • de l’organisation des examens et concours professionnels et pédagogiques de l’enseignement supérieur ;
  • de l’élaboration et de la diffusion des documents, manuels et autres matériels didactiques ;
  • de l’organisation et de la promotion des recherches, des enseignants-chercheurs et des doctorants ;
  • de la culture de l’esprit scientifique chez les étudiants et les enseignants-chercheurs ;
  • de l’organisation des rencontres de haut niveau pour l’avancée de la culture, de la science et de la technologie ;
  • de la création et de la gestion des infrastructures de recherches universitaires;
  • de la gestion des bourses d’études et des stages ;
  • de l’orientation des étudiants ;
  • de la délivrance des diplômes ;
  • de la formation professionnelle et pédagogique des enseignants ;
  • de l’établissement de l’équivalence des titres et diplômes ;
  • de la mise en œuvre des œuvres sociales ;
  • du suivi de l’application des normes éthiques dans le domaine de la recherche scientifique et universitaire en collaboration avec les ministères de la santé et de la recherche scientifique et de l’innovation.
  • La mise en œuvre de ces orientations est en cohérence avec la politique sous sectorielle des Enseignements secondaire et supérieur et de la recherche scientifique, adoptée par décret  n°2010-560/PRES/PM/MESSRS du 21 septembre 2010. Les orientations de la politique ont été découpées en cinq programme selon l’ossature du budget programme.

Sujet de Philosophie BAC séries A4-A5 2ème Tour année 2016 Burkina Faso

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Epreuves de Bac Burkina Faso

Sujet de SVT BAC série D 1er Tour Sujet 2 année 2015 Burkina Faso

Epreuves de Bac Burkina Faso

Sujet de Français BAC séries A4-A5 2ème Tour Remplacement année 2015 Burkina Faso